tapin²

Totalement/totale Action/actuelle/a-poétique Poésie/poetry/poesia Internationale/inadmissible/inouïe/idiote Non-imprimée/not printed/nueva v.2.0


Vous pouvez nous joindre à cette (nouvelle) adresse e-mail.
Et nous suivre sur Facebook (et cela même sans vous y inscrire)
 
T.A.P.I.N. est un site personnel fondé en 1998 par Julien d’Abrigeon. Il s’agit une ressource permettant de découvrir et de faire la poésie contemporaine.
 
Il est dès son origine conçu comme le complément en ligne de la revue papier BoXoN. L’architecture html d’alors avait été conçue par Sandra Tardieu.
 
En 2014, grâce à l’aide technique bienveillante de Vincent Drouot, T.A.P.I.N. fait enfin le deuil des contraintes du bas-débit et de celles du html des 90’s et devient tapin².
 
La ligne éditoriale est simple : La poésie hors du livre. Il s’agit de publier de la poésie internationale qui n’a pas sa place (ou difficilement) sur papier. Vidéos de lectures, poésie vidéo, e-critures, poésie sonore et orale, traces de performances, poèmes visuels ou graphiques, applications, typographies, etc.
 
Le graphisme minimal du site ? Pour la revue BoXoN, on a toujours préféré de la photocop surchargée plutôt que du papier vélin. Ici, sur tapin², l’œil & l’oreille doivent être concentrés sur le poème, par sur le site. Pas de graphisme, du débordement.
 
Toutes les œuvres présentées sur le site le sont avec l’accord de leurs auteurs.
 
Pour la première phase de développement de tapin², les contributeurs sont sollicités personnellement par ma pomme ou par quelques "correspondants" TAPIN à travers le monde. Les propositions spontanées de contributions sont acceptées mais seront examinées surtout pour une deuxième vague de mise à jour. S’il vous plaît : pas de textes, pas de lectures planplan assis derrière une table, pas de papillons, pas de théâtre, etc. Limitez les lectures devant les webcams (je préfère le live). Je prends rarement des textes accompagnés de musique. ET si vous portez écharpe et chapeau en lecture, partez, partez vite avant que je vous chope au mollet avec mes dents pointues.
 
Envoyez PLUSIEURS propositions, je vous prie, que je fasse mon petit marché...
NB : JE NE REPONDS PAS AUX SOLLICITATIONS REFUSEES. Ce n’est pas cool, je sais, mais, contrairement à un éditeur, ce n’est pas mon emploi et donc je n’ai vraiment pas le temps de faire une réponse circonstanciée pour chaque proposition... Désolé.
 
Adresse postale : à demander par e-mail.
 
INTERNATIONAL CONTRIBUTIONS : Please send me an e-mail with some links to sounds or videos (or visual texts) and a short biography (from one word to 2 lines max). I will chose what I like, what fits or not with the website. PLEASE don’t send texts or musical poems with butterflies or just classical readings behind a table, or recordings of actors reading poetry, music... Note that I already HATE you if you are wearing a scarf and a hat during your readings*. The editorial line is : the poetry outside the book, by the poets themselves. I don’t care if you’re famous or not, I just want to hear and see the poetry that I like around the world. And the poetry that I like is the one you find on this website ! So watch & listen to tapin² before sending your contribution.
+ Please send SEVERAL propositions. I like to take my pick...
Thank you.
Note that I am not a professional publisher and so I don’t have the time to answer to each proposition I receive. Sorry.
 
Pour être au courant des actualisations, vous pouvez vous abonner au flux RSS, à la page Facebook du site ou nous suivre sur Twitter :tapin² @tapin_2
 
Le site ne bénéficie d’aucun soutien financier public ou privé et n’a jamais fait l’objet d’aucune demande de subvention ni de crowfunding à la noix : c’est peut-être bien pour ça qu’il est increvable.
 
Vous pouvez toutefois l’aider :
- en le référençant sur vos sites,blogs
- en faisant circuler les pages sur les réseaux sociaux (plutôt que les fichiers images, vidéos ou sons seuls)
- en m’invitant à présenter le site et la poésie qu’il défend en bibliothèque, en milieu scolaire, etc. Une seule intervention peut aider à financer plusieurs années de fonctionnement. (Même si ce n’est jamais arrivé, sachez que c’est possible)