tapin²

Totalement/totale Action/actuelle/a-poétique Poésie/poetry/poesia Internationale/inadmissible/inouïe/idiote Non-imprimée/not printed/nueva v.2.0


Playlist #1 - Charles Pennequin



Je suis heureux que cette série de "playlists" soit inaugurée par Charles Pennequin avec qui on échange souvent, à la recherche de découvertes mutuelles à s’échanger, sur lesquelles se battre ou s’extasier. Charles m’a fait découvrir de nombreux jeunes poètes publiés sur le site, il est également à l’origine de plusieurs documents présentés ça et là. Charles est un poète vivant et dont la vie déborde dans chacun de ses textes, chacune de ses perfs mais c’est également un poète curieux, ouvert, avec une véritable force centrifuge sur la poésie. Ses choix en témoignent.
J.A.


Playlist #1 - Charles Pennequin

Ceci n’est pas une liste exhaustive, car déjà je ne connais pas tout tapindeux, loin s’en faut, et je pense qu’on pourrait me sortir dix nouveaux génies d’une traite et on aurait raison, mais pour moi ce qui importe surtout (et on peut d’ailleurs je pense, j’espère !, le constater dans ce que je fabrique) c’est le vivant, c’est ce que je pourrais voir de visu dans la vie et que je trouverais vraiment génial (c’est toujours d’ailleurs ce que j’ai vécu, ou alors par les livres, des vieux, des plus jeunes, ou alors quelques fois dans les soirées de poésie-action). Du coup j’essaie de me prêter à ce sport de la playlist sur un site internet de poésie sonore, mais voyez ça comme le travail d’un gros débutant, coup de cœur pour les nuls. (mais c’est moi le nul, ce coup-ci !). Merci de votre indulgence.

Kadhem Khanjar - Lecture dans une ambulance.
Bien sûr j’aurais pu choisir une autre video de lui, notamment celle où il performe sa poésie en parcourant les lignes d’un champ de mines, mais c’est l’ensemble de ses actions qui me font dire que la poésie action est partout, mais en ce moment elle est pas mal à cet endroit où il vit.

Amina Damerdji, Papa, je veux être poète.
Parce que je la filme au Générateur, parce que ce texte lui a poussé dans le cœur et les tripes lorsqu’elle m’a rencontré et qu’elle en a fait quelque chose d’époustouflant.

Anne-Laure Pigache, Dyslexie (extrait 1)
J’avais entendu à l’Atelier du son, émission animée par Thomas Baumgartner, cette poétesse qui lisait un extrait d’un article paru dans le TGV Magazine et je l’avais invitée à Arrivage Permanent au Générateur à Gentilly. Le renouveau de la poésie sonore, je crois, avec des gens comme Steve Savage, et son fameux « Le jongleur raide »  !

Didier Calléja - Insubordination poetic
Je ne connaissais pas cette performance de Didier sur la conception programmative de Philippe Boisnard. Didika qui écrit par ailleurs des supers textes ! A la fin j’entends qu’il propose au public de goûter son « mot râle » ! C’est d’ailleurs Camille Escudero qui me parla pour la première fois de cette perf et maintenant elle aussi est à fond dans la poésie muette, visuelle et les mots qu’elle fait danser sur elle avec ses yeux

Justin Katko – Aubade
Un poète visuel que Julien d’Abrigeon m’a fait connaître. En plus calme mais très intéressant aussi, vous avez Alfredo Costa Monteiro

Esther Ferrer - Intime et personnel
Par exemple, sur cette action, je me sens proche d’elle, de ce qu’elle fait avec les gens, quand je dessine par exemple les profils des commerçants de Gentilly, ou ceux des diplômés des Beaux-arts de Liège. Pour d’autres raisons aussi, c’est sa manière de vivre la performance, comme si elle était complètement dans sa vie, que l’action soit dans la vie même, sans public, sans micro, sans rien autour.

Andy Fierens - Pop
il est l’ami d’Antoine Boute, qui a traduit certains de ses textes pour l’armée noire et les deux font des perfs sensationnelles en Belgique et partout ailleurs. Andy est marrant, étrange et sanguin, un personnage poétique très intéressant. J’ai mis son intervention la plus courte, mais le titre de l’autre pièce est déjà tout un poème (« la vie est belge », on dirait du Arno !)

Boris Crack - Le cerveau de Newton
Je ne connaissais pas cette video, mais je connais le personnage et ce qu’il fabrique en perf et en texte (il a publié notamment aux éditions Maelstrom), il a d’ailleurs participé à des raids armée noire à Marseille ainsi que dans le Nord. Maintenant ça serait bien que Boris Crack soit copain avec Marius Loris, qui fait des perfs formidables également, avec son ami Marin Fouqué


Renée Gagnon

Baiser dormir , d’une poètesse que je ne connais pas, il y a comme ça des poèmes sur le site, par exemple celui de Louise Vanardois, «  je crois bien  », qui fait bien sûr un peu penser à des choses entendues, notamment chez Cécile Richard, mais qui montrent un possible renouvellement dans la lecture. Qui sait ? tout comme dans l’écriture visuelle il y a des choses qui apparaissent chez Yannick Torlini.

Christian Prigent, liste des langues que je parle.
J’étais assis sur scène juste à ses côtés lors de la lecture, à Rennes, en 1996, c’étaient là mes premières lectures. Ce texte que j’avais entendu pour la première fois vers 1992, sur cassette Artalect, m’avait beaucoup marqué ( Souvenirs de l’œuvide (audio – cassette/Artalect, 1984)